Les banques centrales perdent leur crédibilité et les taux d’intérêt augmentent : Il est temps pour les investisseurs obligataires d’agir

Moment décisif

Le vendredi 10 juin 2022, l’IPC américain s’est établi à 8,6 % en glissement annuel, dépassant les attentes du marché et constituant la hausse la plus importante depuis décembre 1981.

La hausse de l’IPC américain enregistrée en mai 2022 aurait pu être un moment décisif pour les marchés, marquant deux constatations :

  1. La Réserve fédérale américaine (la « Fed ») devra être plus agressive pour maîtriser l’inflation.
  2. Les prévisions de la Fed perdent de leur crédibilité et les taux d’intérêt à long terme pourraient continuer à augmenter.

Une Fed plus agressive

Lors de sa réunion du 15 juin 2022, le Federal Open Market Committee a relevé la fourchette cible du taux des fonds fédéraux (« taux des fonds fédéraux ») de 0,75 % – la plus forte hausse depuis 1994.

Cette hausse historique du taux des fonds fédéraux pourrait être considérée comme une capitulation de la part de la Fed, qui reconnaît avoir accusé du retard dans l’utilisation de ses outils de politique visant à maîtriser l’inflation. Le seul problème, c’est qu’il semble que la Fed doive en faire plus pour prendre de l’avance sur l’inflation.

Comme l’illustrent le graphique 1 et le tableau 1, au 31 mai 2022, le taux réel (c.-à-d. après inflation) des fonds fédéraux était de -6,9 %, soit près de son plus bas niveau en plus de 52 ans. Lorsque l’IPC américain en glissement annuel a atteint un sommet de 14,8 % en mars 1980, le taux réel moyen des fonds fédéraux sur cinq ans était de 4,6 % et la moyenne sur 52 ans du taux réel des fonds fédéraux était de 0,9 %.

Bien que personne ne connaisse le niveau précis du taux nominal des fonds fédéraux qui contrôle l’inflation (appelé taux « neutre » des fonds fédéraux1), l’historique révèle qu’un bon point de départ est un taux réel positif des fonds fédéraux, et nous en sommes encore loin.

Prévisions : perte de crédibilité

Les taux d’intérêt sont influencés par différents facteurs en fonction de leur incidence sur la courbe de rendement. La Fed exerce une influence directe sur le segment à court terme de la courbe de rendement en fixant le taux des fonds fédéraux, tandis que les attentes du marché en matière de croissance et d’inflation ont tendance à avoir une plus grande influence sur le segment à long terme de la courbe de rendement. Bien qu’elle n’ait pas d’influence directe, la Fed a démontré sa capacité à influer indirectement sur le segment à long terme de la courbe de rendement au moyen de ses prévisions.

Après mars 2020, les taux d’intérêt à long terme sont demeurés relativement faibles par rapport aux niveaux élevés d’inflation selon l’IPC, en partie parce que le marché a estimé que les scénarios d’inflation étaient « transitoires » ou « avaient atteint un sommet ». Après la publication de l’IPC américain en mai 2022, ces discours conciliants s’estompent, et les taux d’intérêt ont augmenté en même temps que les prévisions d’inflation future.

Comme l’illustre le graphique 2, les taux d’intérêt américains ont augmenté considérablement sur l’ensemble de la courbe de rendement dans la semaine qui a suivi l’annonce de l’IPC américain de mai 2022 et la décision sur les taux des fonds fédéraux au matin du 15 juin 2022.

Qu’est-ce que cela signifie pour les investisseurs obligataires?

Il existe aujourd’hui un niveau de risque sans précédent sur le marché obligataire pour les raisons suivantes :

1. Aucune compensation pour le risque supplémentaire assumé

Comme l’illustre à nouveau le graphique 2, la courbe des taux américains est essentiellement plate entre les échéances de deux et trente ans, ce qui signifie que les investisseurs obligataires ne sont pas rémunérés. En d’autres termes, ils n’obtiennent pas de meilleurs rendements pour avoir assumé le risque supplémentaire de taux d’intérêt associé au placement dans des obligations à long terme.

2. Petit « coussin de rendement »

Comme l’illustre le graphique 3, trois des cinq principaux rendements trimestriels négatifs de l’indice ICE BofAML des bons du Trésor américain sur les 44 dernières années ont été enregistrés dans un environnement de taux d’intérêt bas au cours des 6 dernières années.

Les stratégies obligataires générant des rendements faibles par rapport à leur duration2 signifient un coussin de rendement plus petit pour protéger les investisseurs obligataires des pertes en capital lorsque les prix des obligations chutent en raison de la hausse des taux d’intérêt.

Une autre façon d’examiner le concept de coussin de rendement consiste à diviser le rendement à l’échéance d’une obligation par sa duration, ce qui permet de quantifier effectivement l’ampleur d’une augmentation des taux d’intérêt qui annulerait la valeur d’intérêt du coupon sur une année environ.

Comme l’illustre le graphique 4 au 31 mai 2022, une hausse du taux d’intérêt d’environ 0,42 % entraînerait une perte en capital suffisamment importante pour compenser la valeur du rendement sur un an de l’indice ICE BofAML des bons du Trésor américain. Il s’agit d’un écart considérable par rapport aux années 1990 et 2000, où les investisseurs obligataires disposaient d’un coussin de rendement beaucoup plus important pour se protéger des hausses de taux d’intérêt plus importantes.

3.   Catalyseurs de la hausse des taux d’intérêt

Comme indiqué dans la section ci-dessus, l’un des facteurs ayant une incidence sur les taux d’intérêt à long terme est l’anticipation de l’inflation par le marché. Ainsi, une période où l’inflation prévue est plus élevée devrait également s’accompagner de taux d’intérêt prévus plus élevés, toutes choses étant égales par ailleurs.

Au 15 juin 2021, les attentes du marché concernant l’inflation moyenne future selon l’IPC étaient de 2,7 %3, ce qui est très proche de l’inflation moyenne de l’IPC en glissement annuel de 2,8 % au cours des 40 dernières années.

Comme l’illustre le graphique 5, si le rendement américain à 10 ans devait revenir à sa moyenne sur 40 ans, cela représenterait une augmentation de rendement supplémentaire de 2,0 % par rapport au niveau enregistré au 15 juin 2022.

Comment les investisseurs obligataires peuvent-ils s’adapter à la hausse des taux d’intérêt?

Dans un contexte de hausse des taux d’intérêt, les investisseurs pourraient être bien servis en réduisant la duration de leurs portefeuilles d’obligations et en augmentant le rendement autrement qu’en prolongeant l’échéance de la courbe de rendement.

L’obligation à taux variable (« OTV ») est un titre à revenu fixe qui peut profiter d’une hausse des taux d’intérêt. Les OTV paient des coupons qui changent en fonction d’un indice de référence à taux variable, ce qui fait que la duration des OTV a tendance à être très faible.

Aux États-Unis, un indice de référence populaire est le taux interbancaire offert à Londres (« LIBOR »), bien qu’il soit en train d’être éliminé progressivement et qu’il sera remplacé par le taux de financement à un jour garanti (« SOFR ») le 30 juin 2023.

Comme l’illustre le graphique 6, depuis le début de l’année 2022, les rendements des indices de référence SOFR et LIBOR ont augmenté en même temps que le taux des fonds fédéraux, ce qui signifie également que les paiements de coupons sont plus élevés pour les investisseurs détenant des OTV.

Un autre avantage des OTV est la stabilité relative de leurs prix par rapport à des obligations similaires à coupons fixes. Prenons l’exemple de Verizon Communications Inc. (« Verizon ») dans le graphique 7. Depuis le début de l’année jusqu’au 15 juin 2022, les OTV de Verizon ont enregistré un rendement de -1,4 % contre un rendement de -7,1 % pour leur homologue à coupon fixe.

Conclusion

Compte tenu du ton plus belliciste de la Fed et des risques qui prévalent sur le marché obligataire, à savoir 1) l’absence de compensation pour le risque supplémentaire assumé, 2) un petit coussin de rendement et 3) des catalyseurs de hausse des taux d’intérêt, les investisseurs doivent faire preuve de prudence lorsqu’ils envisagent des stratégies obligataires de longue durée, telles que les indices passifs du marché obligataire.

Les investisseurs pourraient vouloir envisager une stratégie obligataire gérée activement, qui a démontré sa capacité à atténuer la duration.

L’OTV est un outil qui pourrait être utilisé et qui pourrait profiter aux investisseurs dans un contexte de hausse des taux d’intérêt de deux façons :

  1. Augmentation des taux de coupon versés aux investisseurs lorsque les taux d’intérêt à court terme augmentent.
  2. Une meilleure préservation du capital par rapport aux obligations à coupons fixes.

Ceci étant dit, toute décision de placement devrait être prise en tenant compte des exigences en matière de risque et de rendement de l’investisseur individuel, ce en consultation avec un conseiller financier professionnel.

Solutions obligataires de Lysander Funds

Lysander Funds propose une gamme de fonds obligataires aux professionnels en placement afin de répondre aux différents objectifs en matière de rendement et de risque de leurs clients. Nos deux gestionnaires de portefeuille dans le secteur des obligations, Canso Investment Counsel Ltd. et Fulcra Asset Management Inc., appliquent tous deux une approche ascendante (c.-à-d. axée sur la société) pour la constitution des portefeuilles.

Les statistiques relatives au rendement à l’échéance, à la duration et au coussin de rendement des fonds obligataires offerts par Lysander Funds au 31 mai 2022 sont présentées dans le tableau 2 ci-dessous.

Sources des renseignements sur les indices FTSE : FTSE Global Debt Capital Markets, Inc. Les indices servent à comparer le rendement du marché en général. L’indice des obligations de toutes les sociétés FTSE Canada est composé d’obligations de sociétés canadiennes de qualité supérieure. L’indice des obligations universelles FTSE Canada est composé d’obligations de sociétés canadiennes de qualité supérieure. L’indice des obligations globales à court terme FTSE Canada est composé d’obligations de sociétés canadiennes de qualité supérieure et d’obligations d’État dont la durée jusqu’à l’échéance varie entre 1 an et 5 ans. Les indices sont présentés en fonction du rendement total.

1 Le taux neutre des fonds fédéraux est le taux nominal des fonds fédéraux qui n’est ni stimulant ni restrictif pour la croissance économique.

2 La duration est une mesure de la sensibilité du prix des obligations aux variations des taux d’intérêt.

3 Les attentes du marché concernant l’inflation moyenne future selon l’IPC ont été déterminées par l’écart de point mort d’inflation américaine à 10 ans.

Le présent document a été élaboré par Lysander Funds Limited (« Lysander ») uniquement à titre informatif. Les renseignements contenus dans le présent document ne sont pas destinés à constituer des conseils juridiques, fiscaux, en valeurs mobilières ou en investissement et ils vous sont offerts « en l’état ». Lysander ne fournit aucune garantie ou représentation quant aux renseignements contenus aux présentes. Les renseignements contenus dans le présent document sont susceptibles d’être modifiés sans préavis. Lysander n’assume aucune obligation de mettre à jour ces renseignements, entièrement ou en partie.

Certains renseignements dans le présent document proviennent de sources présumées fiables ou crédibles. Lysander n’assume aucune responsabilité en regard de l’exactitude, l’actualité, la fiabilité ou la justesse de ces renseignements. Aucune partie du présent document ne doit être considérée comme une recommandation d’acheter, de vendre ou de vendre à découvert un titre particulier.

Le présent document ne constitue pas une invitation à investir dans les Fonds et ne constitue pas un appel public à l’épargne.

Les achats dans les Funds ne peuvent être effectués que par l’intermédiaire d’un professionnel en placements, conformément aux conditions du document d’offre du fonds applicable et par des investisseurs éligibles. Chaque acquéreur de parts d’un fonds pourrait bénéficier de recours judiciaires contractuels ou légaux.

Vous devrez habituellement payer des frais de courtage à votre courtier si vous achetez ou vendez des parts du Canso Credit Income Fund sur la Bourse de Toronto. Si les parts sont achetées ou vendues à la Bourse de Toronto, les investisseurs peuvent payer plus que la valeur liquidative actuelle lorsqu’ils achètent des parts du Canso Credit Income Fund et peuvent recevoir moins que la valeur liquidative actuelle lorsqu’ils les vendent. Des frais et des dépenses continus sont associés à la détention de parts d’un fonds d’investissement. Un fonds d’investissement doit préparer des documents d’information qui contiennent des renseignements clés sur le fonds. Vous trouverez des renseignements plus détaillés sur le Fonds dans ces documents.

Le Fonds d’opportunités de crédit Lysander-Canso est un fonds commun de placement alternatif. Il peut investir dans des catégories d’actif ou utiliser des stratégies de placement qui ne sont pas autorisées pour d’autres types de fonds communs de placement. Les stratégies particulières qui distinguent ce Fonds des autres types de fonds communs de placement comprennent l’utilisation accrue d’instruments dérivés à des fins autres que de couverture, la capacité rehaussée de vente de titres à découvert et la capacité d’emprunt de fonds à des fins de placement. Bien que ces stratégies soient utilisées conformément aux objectifs et aux stratégies de placement du Fonds, dans certaines conditions de marché, elles peuvent accélérer le rythme auquel votre placement perd de la valeur.

Les commissions, les commissions de suivi, les honoraires de gestion et les dépenses peuvent tous être associés à des placements dans des fonds communs de placement. Veuillez prendre connaissance du prospectus avant d’investir. Les fonds d’investissement ne sont pas garantis, leur valeur peut varier fréquemment et il est possible que les rendements antérieurs ne se reproduisent pas.

Le présent document pourrait contenir des hypothèses constituant des « énoncés prospectifs ». Les énoncés concernant les objectifs, buts, stratégies, intentions, projets, convictions, attentes et estimations d’un fonds ou d’une entité et leurs affaires, activités, rendements financiers et conditions constituent des énoncés prospectifs. Les termes « croire », « attendre », « prévoir », « estimer », « entendre », « viser », « être », « devoir », « pouvoir » et toute autre expression similaire, de même que leur forme négative, sont destinés à identifier les énoncés prospectifs, bien que les énoncés prospectifs ne contiennent pas tous ces termes identifiables. Ces énoncés prospectifs sont assujettis à divers risques et incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats soient considérablement différents des résultats prévus. Le lecteur ne devrait pas se fier indûment à ces énoncés prospectifs. Bien que Lysander considère ces risques et ces incertitudes comme étant raisonnables en fonction des renseignements actuellement disponibles, ceux-ci pourraient s’avérer inexacts.

Copyright © 2022 FTSE Global Debt Capital Markets Inc. Tous droits réservés. FTSE Global Debt Capital Markets Inc (« FTDCM »), FTSE International Limited (« FTSE ») ou les sociétés du London Stock Exchange Group (la « Bourse » et, avec FTDCM et FTSE, les « concédants de licence »). Les concédants de licence ne font aucune garantie ou représentation de quelque nature que ce soit, expressément ou implicitement, quant aux résultats découlant de l’utilisation des indices FTSE Canada (« les indices ») ou à la valeur à laquelle lesdits indices se situent à une heure donnée ou à un jour donné ou autrement. Les indices sont compilés et calculés par FTDCM, et tous les droits d’auteur sur les valeurs des indices et les listes des composants appartiennent à FTDCM. Les concédants de licence n’engagent pas leur responsabilité (que ce soit par négligence ou autrement) envers quiconque à l’égard d’une erreur dans les indices et ils ne sont pas tenus d’aviser quiconque d’une erreur dans les indices.

« FTSE® » est une marque déposée des sociétés du London Stock Exchange Group et est utilisée par FTDCM sous licence. « FTSE® » est une marque de commerce de FTSE International Limited et est utilisée sous licence par FTDCM.

Toute utilisation ou divulgation non autorisée est interdite. Aucune disposition aux présentes ne doit aucunement être considérée comme modifiant les droits ou obligations légaux prévus dans les ententes conclues entre toute entité de ICE Data Services (« ICE ») et leurs clients relativement à l’un des indices, produits ou services décrits dans les présentes. Les renseignements aux présentes fournis par ICE peuvent être modifiés sans préavis et ne constituent aucune forme de représentation ou d’engagement. ICE et ses sociétés affiliées n’offrent aucune garantie, expresse ou tacite, quant à la commercialité et la convenance pour un but particulier ou tout autre sujet lié aux renseignements fournis. Sans limiter la portée de ce qui précède, ICE et ses sociétés affiliées n’effectuent aucune représentation et n’offrent aucune garantie d’exhaustivité ou d’absence d’erreur, d’omissions ou de défauts en regard des renseignements fournis aux présentes. Tout renseignement fourni par ICE appartient à ICE ou fait l’objet d’une licence concédée à ICE. ICE conserve la propriété exclusive des indices ICE, incluant les indices ICE BofAML et les analyses sur lesquelles se fonde cette analyse. ICE peut, à sa discrétion absolue et sans préavis, réviser ou résilier les indices et analyses d’informations d’ICE, et ce, à tout moment. Les renseignements indiqués dans cette analyse ne sont destinés qu’à l’usage interne et toute rediffusion de ces renseignements est expressément interdite.

Ni l’analyse ni les renseignements contenus aux présentes ne constituent des conseils en placement, ni une offre ou une invitation à faire une offre d’achat ou de vente de titres ou d’options, de contrats à terme ou d’autres dérivés liés à ces titres. Les renseignements et les calculs contenus dans cette analyse ont été obtenus de diverses sources, incluant des sources autres que ICE, et ICE n’en garantit pas l’exactitude. Avant de vous fier à tout renseignement de ICE ou d’exécuter une opération sur titre sur la base de tels renseignements de ICE, vous êtes invités à consulter votre courtier ou un autre représentant financier, afin de vérifier les renseignements tarifaires. Il n’existe aucune assurance que les résultats hypothétiques seront identiques aux résultats réels sous quelque conditions de marché que ce soit. LES RENSEIGNEMENTS DE ICE SONT FOURNIS « EN L’ÉTAT ». NI ICE, NI SES SOCIÉTÉS AFFILIÉES, NI LEURS FOURNISSEURS DE DONNÉES EXTERNES NE SERONT RESPONSABLES ENVERS TOUT USAGER OU TOUTE AUTRE PERSONNE, POUR L’INTERRUPTION, L’INEXACTITUDE, LES ERREURS OU LES OMISSIONS, QUELLE QUE SOIT LA CAUSE, EN REGARD DE TOUT RENSEIGNEMENT FOURNI PAR ICE OU POUR TOUT DOMMAGE EN RÉSULTANT. En aucun cas ICE ou ses sociétés affiliées, leurs employés, dirigeants, administrateurs ou agents ne sont tenus responsables de quelque responsabilité que ce soit envers une personne ou entité, en lien ou résultant de ces analyses des renseignements ou des indices contenus aux présentes.

®Lysander Funds est une marque déposée de Lysander Funds Limited.